lol

marvel_fr


L'univers Marvel dans tous les sens !


Previous Entry Share Next Entry
Mes lectures en 2012
Xavier prof
flo_nelja wrote in marvel_fr
Ca fait trop longtemps que je ne suis pas passée ici pour parler de ce que je lis chez Marvel, alors voilà, un petit récapitulatif de ce que j'ai lu cette année (avec souvent du retard, je lis les sorties américaines en broché).
Pas des critiques élaborées, juste mes opinions personnelles. Et pratiquement rien sur le dessin - ce n'est pas ce que je je remarque le plus.



Journey into Mystery 622-638 (Kieron Gillen) : Probablement ma série préférée de l'année. Les aventures d'une version rajeunie de Loki, et donc pas vraiment maléfique, mais avec toujours un don certain pour la manipulation. J'adore l'ambiance. Cela puise vraiment dans la mythologie dans le sens que de l'humour complètement crack, voire un peu lourd, peut voisiner avec des passages beaucoup plus sérieux, voire poétiques et profonds (on a comparé cette série à Sandman) sans qu'on n'ait jamais une impression de décousu. Tout cela va ensemble, tout cela est du mythe, tout cela est l'histoire de Loki et son caratère.

Uncanny X-Force 1-24 (Remender) : J'adore cette série. Les scénarios sont sombres, et les héros tuent des gens - c'est un X-Force, bien sûr - mais j'aime comment c'est écrit, la base utilisée pour poser des questions morales plutôt que pour les écarter dans la bonne humeur du carnage. J'aime comment il construit ses scénarios à long terme. J'aime comment il est capable d'écrire avec de la profondeur tous les personnages, pas seulement le chef d'équipe, Wolverine - j'apprécie particulièrement ce qu'il a fait avec Deadpool et Psylocke.

New Mutants, série 3 chapitres 22-50 (Dan Abnett) : Je suis allée lire cette série avec un peu d'inquiétude, parce qu'on m'avait fait peur en me parlant de ships à la noix. ^^ Mais c'est quand même ma team préférée, alors je n'allais pas rater ça !
Bon, les ships à la noix sont là (Doug->Dani, WTF), et quelques arcs sont un peu mous, mais globalement j'en ai été très contente. Mes passages préférés : la relation entre Amara et Mephisto. Les passages crossover avec les mythes nordiques, surtout kid!Loki et la relation entre Dani et Hela. Le passage choupi avec Doug et Warlock pendant De-animator, ça se voit que et auteur-là ne les shippe pas mais s'il les écrit bien quand même ce n'est pas grave. Les petites fêtes ! La conclusion ! Les quelques passages d'apparition d'Illyana, où elle a une présence dingue !

X-men Legacy 245-260 (Mike Carey) : C'était cool. Je n'aime pas autant que l'arc pour Xavier, pour des raisons de préférences personnelles, mais c'est quand même toujours intelligent et bien scénarisé. Je ne shippe pas Magneto/Rogue, mais je dois reconnaître qu'il l'écrit de façon respectueuse pour les persos, et qu'il rend Rogue absolument awesome. Un scénariste capable de faire évoluer un personnage de façon visible sans qu'on ait l'impression qu'elle perde son identité, c'est précieux. Aussi, je suis fan de Legion et j'ai beaucoup aimé comment il utilise le perso.

Future Foundation 1-11 (Jonathan Hickman) : Comme ça rame à sortir en broché ! J'aurais aimé que ça reste aussi bien que l'arc des F4 par Hickman en général, et ça partait bien, mais malheureusement je n'aime pas trop comment il écrit les Inhumains, et ça a commencé à ma gacher l'appréciation. Enfin, je trouve toujours ça très cool, et je veux lire la suite, mais maintenant j'ai moins confiance. Mais oh, j'adore vraiment comment il écrit les F4, et Franklin, et Valeria, et Doom.

Avengers Academy 7-28 (Gage) : C'était beaucoup plus agréable que je pensais ! J'avais lu le premier tome, et j'avais trouvé les personnages antipathiques, et en fait, on s'y attache. L'auteur est cruel, il réussit à les rendre le plus en plus attachants sans diminuer la crainte qu'ils deviennent un jour des super-méchants - au contraire. J'ai particulièrement aimé leur arc crossover avec Fear Itself.

Uncanny X-men 540-544 + Regenesis + reboot 1-4 (Gillen) : J'ai aimé l'arc Fear Itself, même s'il m'a rendue triste. Mais j'aime quand on fait interagir les X-men avec des démons - je sais que ça ne plait pas à tout le monde. J'aime cette écriture de Cyclope en stratège qui a suffisamment conscience qu'un échec est possible pour prévoir des plans B et au-delà.
La nouvelle série... bah, techniquement ce n'est pas mal écrit, mais ça m'a donné une impression de fadeur. Je ne suis pas passionnée - juste assez pour continuer à lire.

Deadpool Team-up 888-883 (divers auteurs) : Houla, je l'ai lu cette année, mais ça commence à rater. La fin, donc, et c'est dommage, les derniers épisodes étaient de meilleure qualité que le début et c'était devenu ma série préférée avec Deadpool (hors team).





Children's Crusade chapitres 8-9 (Heinberg) : J'avais aimé le début de la mini-série, je n'ai pas aimé la fin, en particulier le dernier chapitre où rien de se passait, mais un rien qui traînait en longueur - et malgré ça il y a quelques sujets que j'aurais aimé voir aborder et qui ont été passés à la trappe.

Age of X (Carey) : Un crossover entre New Mutants et X-men Legacy, dans un univers alternatif. Beaucoup de combats, parce que c'est un univers violent (et sombre, et avec une bonne ambiance paranoïaque), mais le vrai scénario consiste toujours à trouver comment on en est arrivés là. J'aime bien la résolution, d'ailleurs. Mon seul regret : que les personnages de New Mutants soient tellement sous-exploités à part Sam et Legion.

Loki ou The Trials of Loki (Aguirre-Sacasa). Une réécriture des légendes nordiques les plus connues sur Loki, avec la psychologie du Marvelverse. Réussit à être fidèle aux deux dans l'esprit, et vu comme ils sont différents, ce n'était pas gagné ! Ceci dit, vu que c'est principalement ça, une fusion entre deux sources que j'aime et que je connais, il y avait trop peu de matériau original pour que ça me marque.

Wolverine & Jubilee (Kathryn Immonen) : Interaction sympa entre les deux, mais le scénario était trop confus pour moi, je n'avais toujours pas compris les motivations des méchants après avoir fini.

Wolverine/Hercules (Tieri) : Du bon crack. J'ai beaucoup ri. Mais oubliable. Sauf quand on aime beaucoup les persos.

Magneto: not a hero (Skottie Young) : J'aime Magneto, et pourtant, cette histoire est trop fade à mon goût sur l'ensemble, malgré de bons passages.

X-Club (Simon Spurrier) : Une aventure du club scientifique des X-men. Complètement délirant. Dans lequel Nemesis a une étoile de mer télépathe sur la tête. Aussi, Kavita Rao discute de la science et de la religion avec une Atlante, et Madison Jeffries admet son intérêt... particulier pour les machines. Et le monde est sauvé. Je suis biaisée, j'aime totalement le genre de pseudo-science sur lequel se base cette série (et ces personnages en général), mais j'ai beaucoup aimé.

Schism (Aaron) : Ou comment Cyclope et Wolverine se sont définitivement disputés et ont séparé les X-men en deux. Beaucoup mieux que je le craignais, que ce soit au niveau du scénario ou de la caractérisation. Toujours pas l'événement de l'année, mais bon.

Exiled (Gillen, Abnett) : Crossover entre New Mutants et Journey into Mystery, centré sur le sort des Disir. Honnêtement, au niveau scénario, ce n'est le meilleur d'aucune des deux séries, mais il y a plein de petits moments d'humour ou de caractérisation que j'ai adorés quand même.





Deadpool 27-31 "I rule, you suck" (Daniel Way) : Deadpool contre les vampires ! Cela pourrait être bon, et il y a même quelques gags de pop culture qui sont amusants. Mais globalement, niveau évolution et personnalité, Deadpool devient de plus en plus cliché dans cette série, parfois même déplaisant et pas de la bonne façon. C'est ce tome qui m'a persuadée d'arrêter. Sans être pire que les précédents, mais voilà, il aurait fallu qu'il soit meilleur pour que je continue.

Dark Wolverine 82-84 "Siege" (Daniel Way et Marjorie Liu) : J'aime comment Daken est écrit dans ce tome, comment ses faiblesses et ses forces sont analysées sans concession. Bien sûr, le passage avec Bullseye était réjouissant, mais aussi le scénario global, même si je n'aime pas trop comment sont écrites les Nornes.

Daken/X-23 "Collision" (Marjorie Liu) : La rencontre entre les deux était très intéressante, ainsi que la relation qu'ils forment. Quelques personnages secondaires comment Tiger Tiger - ou Gambit, qui est secondaire dans cette histoire - tiraient bien leur épingle du jeu. Par contre, les méchants sont surtout un prétexte pour mettre Daken et Laura ensemble dans des situations tendues, qui vont les éloigner ou au contraire les rapprocher.
J'ai dit que je n'en parlerai pas, mais c'est l'exception : j'adore le dessin sur la série de X-23 !

Astonishing X-men 38 + 40 + 42-43 "Children of the Brood" (Gage) : Encore une fois, un scénario qui est assez basique, mais j'aime comment sont écrits les personnages, leurs réactions aux situations dans lesquels les mettent les Broods, et les choix éthiques difficiles.

X-men 16-19 "FF" (Gischler) : Dans lequel les X-men font équipe avec les Fantastic Four. Le scénario n'est pas profond, mais il y des interactions entre personnages amusantes, en particulier entre Magneto et Doom, ou entre Richards et Nemesis.

Thor 611-614 (Kieron Gillen) : Mephisto lance les Disir (aussi surnommées "valkyries zombies") contre Asgard. Tout le monde magouille contre tout le monde. Intéressant, mais laisse une impression d'inachevé, que ce soit en tant que suite à Siege ou en tant que fin de l'arc de Gillen. (Heureusement qu'une partie de cette hsitoire a été conclue dans Journey into Mystery)

Thor 615-621 (Matt Fraction) : Je n'ai pas aimé cet arc. Les méchants sont censés être terrifiants, mais l'impression de menace qu'ils sont censés donner tombe totalement à plat pour moi. La façon dont ils sont vaincus n'a pas vraiment de sens. Des personnages ressuscitent sans explication. De nouveaux personnages sont plutôt mal plantés et involontairement antipathiques. C'est là que j'ai laissé tomber la série de Thor.

Thunderbolts 138-143 (Jeff Parker) : Je ne connaissais pas les personnages, et j'ai lu surtout pour avoir leur affrontement contre les Mighty Avengers pendant Siege (qui était bien). Je n'aime pas spécialement les personnages, mais j'aime le principe général des teams de méchants, essayer de deviner qui sera loyal et qui trahira tout le monde (et pour quelles raisons), être surpris par qui est le pire de tous... réussi dans son genre, donc.





Fantastic Four 111-125. C'est toujours sympa, fun, agréable à lire, mais il manque quelque chose qui fasse passer mon rattrapage de la série sur la liste de priorités, et j'ai donc ramé récemment. Pourtant, j'ai envie de voir s'éveiller les pouvoirs de Franklin !

Thor arc de Simonson dans les années 80, chapitres 337-382. J'avais été rebutée pendant longtemps par la quantité de cases fuchsia (années 80, les gens) et par le fait qu'il y avait des aliens dans le premier arc quand je préfère le côté mythologique de Thor. J'aurais dû le lire plus tôt. C'était complètement épique ! J'aime comment il écrit les personnages, le scénario, les passages mignons, les passages badass, les passages tragiques, les sentiments complexes, les passages où les persos démolissent tout et c'est exaltant comme dans une saga Viking !

Mystique 1-24 (Brian Vaughn et Sean McKeever) : Mystique qui travaille en tant qu'agent secret pour Xavier. C'est très amusant, construit comme un film d'espionnage avec le bon nombre de révélations et de trahisons, Mystique est attachante tout en restant très moralement ambiguë et capable de choses horribles. En plus, pendant l'arc de Vaughan, il y a des références de sous-culture qui sont très fun. J'ai beaucoup aimé.

Thor Disassembled, 80-85 de sa seconde série. Sur le Ragnarök, et comment cela devient quelque chose d'encore plus grand. Compliqué, limite mystique, potentiellement un peu confus mais je connaissais assez de mythes nordiques pour suivre, ce n'est pas ce que j'ai préféré de Thor, mais c'était très intéressant.

Thunderbolts 110-121 (Warren Ellis) : Une équipe de méchants écrite avec cruauté, où cela manipule et trahit dans tous les sens. C'est réputé pour cela, et c'est effectivement très réussi.

X-Factor, 39-50 (Peter David). Dans lesquels les dernières révélations sont faites sur Layla, et Rictor se met avec Shatterstar. Beaucoup de voyage dans le temps, aussi. C'était bon, bien scénarisé, j'ai été contente de le lire, mais je n'ai pas eu spécialement envie d'en lire plus. Je n'accroche pas assez aux personnages, et il y a parfois dans l'écriture de Peter David une impression déplaisante qu'on me fait la leçon.





Kitty Pryde and Wolverine (Claremont) : Mini-série des années 80. Globalement très cool. J'aime comment les deux persos sont écrits, et leur relation. Les méchants sont convenablement creepy. :-)

Secret Wars II (Shooter) : Pas forcément du bon scénario, mais du bon crack. Le Beyonder est à peu près tout-puissant, aussi les enjeux ne sont pas tellement l'opposition qu'il peut rencontrer, mais plutôt quelle idée foireuse de son rôle dans l'univers il aura la prochaine fois. Se crossovérise avec à peu près toutes les séries de l'époque, c'est parfois un peu frustrant quand on ne les a pas lues d'avoir des bouts d'histoires qui manquent.

Days of Future Present : Crossover entre X-men, X-Factor, Fantastic Four et New Mutants : L'arrivée dans notre monde du Franklin Richards de Days of Future Past, le mari de Rachel. Je ne dis rien de plus, mais c'est intéressant, complexe, parfois glauque, parfois touchant, et j'aime la fin.

Strange & Doom: Triumph and Torment (Roger Stern) : Dans lequel Strange et Doom s'associent pour sauver des enfers l'âme de la mère de Doom. Très bon. La fin est déprimante, mais belle, je trouve.

Mekanix (Claremont) : Kitty et Shan, après la destruction de Genosha, essaient de mener une vie normale. Un scénario sans grandes révélations, mais ce qui est intéressant est la psychologie des personnages (comment Kitty fait le deuil de son père, et puis leur relation, bien sûr) et les enjeux politiques, sur les conséquences de la destruction de Genosha sur l'opinion publique, par exemple.

Phoenix Endsong (Pak) : Un retour du Phoenix de plus... mais en fait, je trouve celui-là plutôt bien écrit. En particulier, j'aime comment est écrit le triangle entre Scott, Emma, et le fantôme de Jean, et la psychologie des personnages en général.

Decimation: Generation M (Paul Jenkins) : Une série sur les mutants anonymes qui ont perdu leurs povoirs après House of M. Avec comme centre Sally Floyd, une journaliste qui a décidé d'écrire sur eux. C'était bien fait, pas passionnant au sens suspense intense mais très intéressant, et aussi touchant à la fin, quand on comprend enfin ce que voulaient dire toutes les allusions sur l'enfant de Sally. Je suis encore plus dégoûtée qu'elle soit si mal écrite dans Civil War.





J'ai aussi lu des chapitres trop isolés pour que je me fasse une opinion détaillée dessus, mais, en bref
- What if the venom symbiote possessed Deadpool raconte de l'interaction entre Deadpool et le Beyonder, et est du crack hilarant
- Je n'ai pas lu Curse of the mutants en entier, mais dans ce que j'ai vu passer, le chapitre sur Storm et Gambit était excellent, et j'ai aussi un faible pour celui sur le X-Club (je suis biaisée, là encore).
- Je veux lire plus de Damage Control, les chapitres individuels que j'arrive à trouver sont toujours excellents
- Je devrais aussi trouver l'intégrale de la deuxième série de New Mutants, et de la suite de ce qui s'est passé dans New X-men/Acadamy X



Les grands moments pour moi : Tout Journey into Mystery. Dark Angel Saga dans Uncanny X-Force. L'arc Fear Itself de New Mutants et dans Avengers Academy. Le premier arc de Future Foundation. Age of X et surtout ce qui s'ensuit niveau évolution psychologique. Nemesis avec une étoile de mer télépathe sur la tête. Tout l'arc de Thor par Simonson. Les magouilles terribles dans les Thunderbolts d'Ellis et dans Mystique. Doom dans Triumph and Torment

N'hésitez pas à poster vous aussi vos opinions sur ce qui vous a marqués chez Marvel cette année !

?

Log in